Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'iule(2)

Publié le par Insectes, tout simplement.


iule 1000 mille pattes myriapode-copie-1

Pour voir tous les myriapodes de mon blog cliquer ici



Publié dans Myriapodes(iules...)

Partager cet article

Repost 0

La mouche à toison

Publié le par Insectes, tout simplement.

                                              Tolmerus sp

La mouche à toison fait partie de l'ordre des diptères, sa grande taille, sa vision performante et son vol rapide en font une redoutable prédatrice.
Elle possède une trompe perforante avec laquelle elle injecte une salive venimeuse dans le corps de proies trés variées pour ensuite en aspirer le contenu prédigéré.
Elle possède également de longues pattes munies d'épines pour empêcher que ne s'échappent des victimes récalcitrantes qui voudraient prendre la poudre d'escampette.
Sur ma photo on peut la voir déguster une fourmi ailée.

Pour voir tous les diptères de mon blog cliquez
ici
Pour savoir reconnaitre un diptère cliquez  ici

Publié dans Diptères(mouches...)

Partager cet article

Repost 0

Minuscule:Bouse de là(film d'animation)

Publié le par Insectes, tout simplement.


Faisons travailler nos zygomatiques.



 









Pour voir toutes les vidéos de mon blog cliquer sur l'image 
                          7 800


                                                                                                                    

Publié dans vidéos

Partager cet article

Repost 0

L'iule

Publié le par Insectes, tout simplement.

iule 1000 mille pattes myriapode

                                                              indéterminé

L'iule que l'on nomme aussi 1000 pattes est un myriapode. 
Il est formé de nombreux anneaux, les 4 premiers comportent une seule courte patte de chaque côté, à partir du 5ème anneau ceux-ci présentent 2 pattes.
S'il se sent en danger il va s'enrouler sur lui-même en une spirale serrée, ceci afin de protéger ses organes.
Il peut aussi sécréter une substance répulsive à l'odeur désagréable mais sans danger pour l'homme.
L'iule fuit la lumière et apprécie les lieux humides comme la litière des forêts par exemple où il se nourrit de débris végétaux, on dit qu'il est saprophage.
A sa naissance, le nombre de ses pattes n'est pas définitif, à chaque mue, un nouvel anneau va apparaître ainsi que les 2 paires de pattes qui vont avec.
Mais dans tous les cas, le terme "1000 pattes " est usurpé car en France métropolitaine le nombre maximum de pattes que l'iule peut avoir est de 400.





Publié dans Myriapodes(iules...)

Partager cet article

Repost 0