Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La cétoine dorée

Publié le par Insectes, tout simplement.


cetoine-doree                                                    Cetonia aurata

La cétoine dorée, aussi appelée hanneton des roses est un insecte de l'ordre des coléoptères.
Elle peut être de colorations très variées, mais vous la verrez souvent avec une couleur verte plus ou moins métallique.
Elle adore le soleil.
La cétoine dorée se nourrit du pollen de certaines fleurs mais elle a tout de même une préférence pour les roses .
Elle n'est pas vraiment délicate dans sa façon de manger car elle ne butine pas mais mâche les étamines qui contiennent le pollen, ce qui est préjudiciable pour la fleur.
L'insecte apprécie également les fruits bien mûrs.


Voir tous les coléoptères de mon blog, c'est ici

Pour savoir reconnaître les coléoptères cliquez ici

Partager cet article

Repost 0

L'ordre des coléoptères

Publié le par Insectes, tout simplement.

C'est l'ordre qui regroupe le plus grand nombre d'insectes, en effet celui-ci comprend 300 000 espèces répertoriées dans le monde dont 10 000 en france.
Ce terme vient du grec koleoptéros,   koleos = étui   pteron = aile

Les principales caracteristiques qui aident à les reconnaitre sont:
          -
Une première paire d'ailes transformée en étuis épais et corné, les élytres, qui couvrent l'abdomen et protègent ainsi une deuxième paire d'ailes servant au vol de l'insecte.

Toutefois les coléoptères passent très peu de temps en l'air, quelques uns au fil de l'évolution ont même complètement perdu l'usage du vol.

                 -Un appareil buccal de type broyeur.

          - Une métamorphose complète(insectes holométaboles): les larves de ces insectes sont totalement différentes des adultes.

 

 

Pour voir tous les coléoptères de mon blog, cliquez sur l'image 

 

                                                         Coccinelle---7-points--Coccinella-septempunctata.jpg

Publié dans Entomologie

Partager cet article

Repost 0

Larves de punaises

Publié le par Insectes, tout simplement.


 

Larves de punaises Syromastus rhombeus

                                              Coreus marginatus


Je vous présente 2 larves de punaise brune ou Corée marginée ou bien encore punaise des citrouilles.
Elles font parties de l'ordre des hémiptères
C'est un insecte trés commun en France, il se plaît prés de l'eau, dans les haies, en lisière des forêts et les prairies humides.
Les oeufs pondus par la femelle éclosent dès le mois de juin.
Avant de devenir adulte ces juveniles passent par 5 stades de développement entrecoupés de mues, le tout va prendre un peu moins d'1 mois.
Les larves de ma photo sont au 2ème stade de développement.
Ces larves se nourissent comme les adultes, elles se servent de leur rostre pour percer et ensuite pomper l'interieur des mûres, groseilles, framboises, graines d'oseille...............

 

Pour découvrir tout les hémiptères de mon blog c'est ici              

Partager cet article

Repost 0

L'araignée(2)

Publié le par Insectes, tout simplement.

saltique araignee Salticidae Evarcha arcuata
                                               Evarcha arcuata

Voici la saltique, elle fait partie de la classe des arachnides.
Le terme "Saltique" vient du latin "saltare" qui veut dire "danser", "sauter", ce nom lui vient de la facilité à faire des  sauts(la longueur de ceux-ci peut atteindre 40 fois la taille de l'araignée) et aussi de la danse nuptiale complexe qu'elle effectue au moment de l'accouplement.
C'est une araignée bien particulière, car si en général les autres araignées se contentent d'une vue plutôt mauvaise, notre petite amie a quant à elle une excellente vision.
 8 yeux : 4 sur le devant de la tête et 4 dessus, positionnés de telle manière qu'elle possède une vision à 360°.
Elle a aussi la faculté de pouvoir suivre du regard des sujets mouvants, sait apprécier les distances, voit en couleur et peut zoomer.
Vous comprendrez donc bien qu'elle chasse à vue, s'approche furtivement de sa proie qu'elle n'a pas quitté des yeux et à 2 ou 3 cm lui bondit dessus.
Malgré sa grande agilité et une excellente précision au niveau de ses bonds, la saltique, au cas où elle râterait son saut, prend tout de même le soin de tendre un fil de soie derrière elle, tel un alpiniste au bout de sa corde.

Voir tous les arachnides de mon blog, c'est ici.
Si vous voulez savoir comment on reconnait un arachnide, c'est ici





Partager cet article

Repost 0