Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

10 articles avec coleopteres(coccinelles -chrysomele -telephore -...)

Le balanin des chênes

Publié le par Insectes, tout simplement.

Curculio glandium

Curculio glandium

Voici le Balanin du chêne. "Curculio glandium" est un insecte de la famille des curculiondae, de l'ordre des coléoptères .
Il mesure environ 7mm, vit à proximité des chênes, peut voler et se nourrit du feuillage des arbres.
La femelle, le moment venu, va forer un trou, graçe à un rostre démesurément grand, dans un gland encore vert pour y pondre un oeuf. Celui-ci va s'y développer en se nourrissant de l'intérieur du fruit.
Puis l'automne venu, le gland tombé au sol, la larve du balanin va en sortir et finir sa métamorphose en adulte enterré dans le sol.
Sur ma photo, vous pouvez voir une femelle en train de percer le trou dans le gland. une fois le travail fini, il ne lui restera plus qu'a y placer 1 ou 2 œufs.

Partager cet article

Repost 0

Le scarabée rhinocéros

Publié le par Insectes, tout simplement.

 

Oryctes nasicornis coleoptere rhinoceros Coleoptera Scarab

                                                       Oryctes nasicornis


L'Oryctes nasicornis est un insecte de l'ordre des coléoptères. Il est de grande taille, jusqu'à 4 cm.
Sa couleur va du brun rougeâtre au châtain plus ou moins foncé. Il est d'aspect vernissé.
Le mâle arbore une corne céphalique recourbée en arrière, la femelle n'en possède pas. Elle lui sert lors des combats contre d'autres oryctes mâles lors des périodes d'accouplement.
On peut l'observer durant les mois de juin et juillet. Il est peu actif, se cache dans des souches creuses et des arbres morts, vole au crépuscule et à la nuit. 
Une fois adulte, ce coléoptère ne se nourrit plus ou bien tres peu, il vit sur les réserves qu'il a accumulées durant sa vie larvaire.





Voir tous les coléoptères de mon blog, cliquez sur l'image cetoine-doree coleoptere

 

Pour savoir reconnaître les coléoptères cliquez sur l'image Coccinelle---7-points--Coccinella-septempunctata.jpg 

Partager cet article

Repost 0

La cicindèle

Publié le par Insectes, tout simplement.

 

 

 Cicindèle hybride Cicindela hybrida coléoptère Carabidae

                                                      Cicindela hybrida 

Derrière ce bel insecte de l'ordre des coléoptères se cache une redoutable prédatrice, d'une grande rapidité et d'un appétit féroce.
Pourvue de puissantes mandibules elle attrape ses proies à la course sur le sol et effectue des vols courts en cas de danger.
Elle aime les clairières dans les forêts de pins, les terrains sablonneux, les chemins ensoleillés et découverts.




Voir tous les coléoptères de mon blog, cliquez sur l'image cetoine-doree coleoptere

 

Pour savoir reconnaître les coléoptères cliquez sur l'image Coccinelle---7-points--Coccinella-septempunctata.jpg 

Partager cet article

Repost 0

Le morime rugueux

Publié le par Insectes, tout simplement.

.

Morime rugueux Morimus asper coleoptere

                                                                        Morimus asper


Vulgairement appelé capricorne ou longicorne le morime rugueux est un insecte de l'ordre des coléoptères.
Il possède des antennes d'une longueur considérable, elles peuvent atteindre la longueur du corps pour la femelle et le double pour le mâle.

Le morime rugueux est incapable de voler car ses élytres sont soudées
Ses larves sont saproxylophages car elles se nourissent exclusivement de bois mort,  participant ainsi au recyclage et à la régénérescence des forêts.

 

 

Voir tous les coléoptères de mon blog, cliquez sur l'image cetoine-doree coleoptere

 

Pour savoir reconnaître les coléoptères cliquez sur l'image Coccinelle---7-points--Coccinella-septempunctata.jpg

 

Partager cet article

Repost 0

Le bousier commun

Publié le par Insectes, tout simplement.

 

 

bousier Anoplotrupes stercorosus coleoptere

                                                                  Anoplotrupes stercorosus

 



 

 

Voici le bousier commun ou géotrupe stercoraire, vous le trouverez dans les pâturages, les chemins forestiers.
Il mesure de 12 à 20 mm, de couleur noire avec des reflets bleus et verts, de forme ovale avec des élytres légèrement striées.
C'est un insecte coprophage, c'est à dire qu'il se nourrit d'excréments.

Il se nourrit également de champignons. 

       

Ce gros coléoptère possède de puissantes et solides pattes lui servant à creuser des galeries dans le sol. Il placera dans ses tunnels des boulettes d'excréments dans lesquelles la femelle pondra un oeuf, la larve une fois éclose se développera en se nourrissant de cette matière fécale.

 

 

Voir tous les coléoptères de mon blog, cliquez  sur l'image  cetoine-doree coleoptere

 

 

Pour savoir reconnaître les coléoptères cliquez sur l'image  Coccinelle---7-points--Coccinella-septempunctata.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

L'otiorhynque de la vigne

Publié le par Insectes, tout simplement.

 

Otiorhynque de la vigne Otiorhynchus sulcatus coleoptere                                                             Otiorhynchus sulcatus

 

L'otiorhynque de la vigne est un charançon de l'ordre des coléoptères, mais contrairement à la majorité des autres insectes de cet ordre celui-ci ne peut pas voler.
Il est d'aspect granuleux, de couleur sombre à l'exception de points jaunes sur les élytres.
La nuit il va sortir de sa cachette pour se nourrir indifféremment de toute sorte de plantes sauvages ou cultivées.
Il est très prolifique car la femelle a la particularité de pouvoir se reproduire sans la présence d'un mâle, on parle alors de reproduction "parthénogénétique".

 

 

 

Voir tous les coléoptères de mon blog, c'est ici

Pour savoir reconnaître les coléoptères cliquez ici

 

 

Partager cet article

Repost 0

La cétoine dorée

Publié le par Insectes, tout simplement.


cetoine-doree                                                    Cetonia aurata

La cétoine dorée, aussi appelée hanneton des roses est un insecte de l'ordre des coléoptères.
Elle peut être de colorations très variées, mais vous la verrez souvent avec une couleur verte plus ou moins métallique.
Elle adore le soleil.
La cétoine dorée se nourrit du pollen de certaines fleurs mais elle a tout de même une préférence pour les roses .
Elle n'est pas vraiment délicate dans sa façon de manger car elle ne butine pas mais mâche les étamines qui contiennent le pollen, ce qui est préjudiciable pour la fleur.
L'insecte apprécie également les fruits bien mûrs.


Voir tous les coléoptères de mon blog, c'est ici

Pour savoir reconnaître les coléoptères cliquez ici

Partager cet article

Repost 0

Le téléphore fauve

Publié le par Insectes, tout simplement.

Coleoptere Telephore Cantharide fauve Rhagonycha-copie-1                                                                  Rhagonycha fulva 

Le téléphore fauve ou cantharide fauve est un insecte de l'ordre des coléoptères.
Il est de couleur rousse sauf ses yeux, ses antennes et le bout de ses élytres qui sont noirs, l'extrémité de ses pattes (les tarses) est également plus foncée.
Il se nourrit de petits insectes et de pollen.
C'est un insecte très commun que vous pourrez rencontrer tout l'été.

Voir tous les coléoptères de mon blog, c'est ici

Pour savoir reconnaître les coléoptères cliquez ici

Partager cet article

Repost 0

La chrysomèle de la menthe

Publié le par Insectes, tout simplement.

                                                      Chrysolina (Synerga) herbacea

La chrysomèle de la menthe est un coléoptère qui va se faire un plaisir de venir manger les feuilles de vos pieds de menthe et seulement la menthe qui pousse dans votre jardin et que vous gardiez pour le taboulé de dimanche prochain.
En effet cet insecte est oligophage c'est-à-dire  qu'il ne va consommer qu'une seule famille de plante,  pour lui ce sera la famille des labiées  dont fait partie votre pauvre menthe.
Sa carapace et ses pattes ont une couleur vert métalique mais celle-ci peut parfois varier du bronze au rouge.
Ce coléoptère affectionne les endroits humides et ensoleillés.

Voir tous les coléoptères de mon blog, c'est ici

Pour savoir reconnaître les coléoptères cliquez ici

 


 

Partager cet article

Repost 0

La coccinelle à 7 points

Publié le par Insectes, tout simplement.

  Coléoptère                                                                                               Coccinella septempunctata

La coccinelle à 7 points, la plus commune de nos coccinelles,  la plus populaire aussi.
On la nomme aussi la bête à bon Dieu, mais ce n'est pas un ange pour autant, surtout pas pour les pucerons avec lesquels elle se délecte. Elle ne déteste pas non plus les cochenilles et les acariens.
Sur chacune de ses élytres rouges on peut voir trois points noirs, plus un autre commun aux deux élytres.
Vers le mois d'octobre quand la nourriture commence à manquer, la coccinelle hiverne, souvent en groupe, jusqu'au printemps suivant où cela sera la période de l'accouplement.


Voir tous les coléoptères de mon blog, c'est ici

Pour savoir reconnaître les coléoptères cliquez ici

Partager cet article

Repost 0